L'hypothèse artésienne

Opinion d'un cousin de France

Abbé Gérard Robitaillie, Curé Doyen de St-Amand, Bailleul, France

Votre premier bulletin Les Robitailleries m'a fort intéressé. Mais les occupations quotidiennes sont tellement prenantes qu'elles ne me laissent jamais de loisir. Pour une fois, j'ai une partie de soirée disponible. Je vous livre donc quelques réflexions.

1) D'abord mon opinion sur l'origine du nom.

Je ne crois pas vraisemblable l'hypothèse d'une origine italienne. Ce doit être un nom de l'Artois, d'où des Robitaillie sont partis, les uns pour le Canada, comme vos ancêtres, les autres vers la Flandre, comme le mien. Le plus lointain ancêtre que je connaisse, un JEAN ROBITAILLIE, qui a vécu à 25 km d'ici, doit être né vers 1685. Il est possible qu'il fut un cousin ou un neveu des quatre frères qui vinrent s'établir en Nouvelle-France en 1670.

Vous objecterez sans doute que je mélange, en disant cela, les ROBITAILLE et les ROBITAILLIE. Mais je suis persuadé qu'à l'origine, c'était le même nom et la même famille. Lorsque, vers les années 1950, j'ai effectué quelques modestes recherches dans les registres d'état civil, pour constituer un fragment de généalogie, j'ai constaté que les greffiers de jadis (souvent des prêtres d'ailleurs, car ils tenaient les registres de baptême; il n'y avait pas de registres civils de naissance)... écrivaient ROBETAILLE - ROBITAILLIE - ROBITAILLE suivant ce qu'ils comprenaient de la bouche du déclarant.

Mon ancêtre JEAN ROBITAILLIE a eu 10 enfants. À l'un, on trouve l'orthographe Nº 1, à un autre l'orthographe Nº 2 ou 3. Mais ce qui m'a frappé, c'est que chaque fois qu'il y avait une signature (pas trop souvent, car à l'époque peu de gens savaient écrire) c'était toujours la mention ROBITAILLIE.

Or, vous savez qu'il y a une loi linguistique suivant laquelle les formes plus longues des mots sont plus anciennes que les formes abrégées. Le langage évolue selon la loi du moindre effort : les formes compliquées et irrégulières sont souvent remplacées par des formes plus simples et plus faciles à prononcer.

Pour ce qui nous concerne, l'orthographe originelle du nom doit être ROBITAILLIE, mais souvent abrégée en ROBITAILLE. J'ai connu un confrère l'abbé Daniel ROBITAILLE, dont les ascendants devaient être parents des miens. Et, dans ma région, il y a des ROBITAILLIE, des ROBITAILLE, même des ROBITAL. Des prononciations abrégées se sont perpétuées.

2) Quant à la signification du patronyme, je reste perplexe.

On m'avait dit parfois que le nom venait peut-être de ROBIN : « voleurs » dans la langue du Moyen Âge et que ROBE-TAILLE voulait peut-être désigner quelqu'un qui « taillait » c'est-à-dire qui « poursuivait » les voleurs. Cette signification ne paraît pas très fondée.

Je crois plus vraisemblable la signification fournie par des généalogistes qu'un mien cousin a consultés. La réponse serait:

  • ROB : un quidam appelé ROBERT ou ROBART, nom germanique
  • TAILLE ou TAILLIE : bois en friche
  • ROBITAILLIE ou ROBITAILLE : le taillis appartenant à Robert.

En effet, toute la région du Nord de la France a été envahie jadis par les Francs-Saliens et il y a beaucoup de noms d'origine germanique dans le pays, noms de personnes ou noms de lieux.

Voilà les quelques éléments que je puis vous fournir, selon les modestes investigations que j'ai pu faire.

Espérant qu'elles vous intéresseront et vous remerciant encore de votre courrier, je vous prie de croire à mes sentiments très « familiaux ».