L'hypothèse basque

Serions-nous de descendance basque?

Par C.M. Robitaille, curé de Church of St. Edward the Confessor, Willowdale, Ontario

Si j'avais le temps, je ferais l'effort de mieux examiner la possibilité que la famille Robitaille est d'origine Basque.

Par deux occasions séparées, deux abbés espagnols, en me rencontrant pour la première fois, immédiatement me disent:

« Robitaille! Basque, Basque pur. »

À une autre occasion, une bonne dame de France, en apprenant mon nom, me déclare Basque, de nom et de physionomie.

Une autre fois, en visite en Californie, entrant dans un restaurant qui se dit Basque, et dont les patrons viennent directement du territoire Basque espagnol, je leur ai demandé:

« Est-ce que le nom Robitaille est d'origine Basque?
Certainement.
Est-ce que c'est un nom assez commun parmi les Basques?
Bien sûr.
Est-ce le nom le plus commun?
Non.
Quel serait le nom le plus commun?
Etcheverria. »

Voici un autre exemple de ce qui pourrait donner le goût de poursuivre de telles recherches sur le sujet, non pas un trésor sous mer, mais un trésor d'information. Geoffrey H. Farmer, de l'université Memorial de Terre-Neuve, relate l'histoire de madame Selma Huxley Barham. Cette dernière, lors d'une visite de Red Bay à Terre-Neuve, remarqua que des morceaux de tuile trouvés sur la plage ressemblaient étrangement aux tuiles rouges utilisées au pays Basque. Elle découvrit par la suite dans les archives de l'ancienne université de Onate, une petite ville basque, le testament d'un nommé Joanes de Echaniz, mort sur un bâteau à Red Bay.

Cette découverte conduisit à la confirmation de Red Bay comme un site basque du XVIe siècle dans le Nouveau Monde, à la découverte du gallion San Juan et à la fondation d'un site national historique.

Si les archives d'assurance basques sont assez complètes pour relater un naufrage à Red Bay à Terre-Neuve, serait-il possible de trouver le nom Robitaille dans ces archives?

Selon ce que vous avez publié à date, l'histoire des Robitaille (Robitaillie) de Hesdin ne date que depuis le retour en France du frère de nos ancêtres. Où étaient-ils avant 1650?

NDLR: D'après l'ASP, les Basques n'ont pas pour seule caractéristique d'être venus en Amérique avant bien du monde. Ils pourraient être aussi la plus ancienne population d'Europe. On savait depuis longtemps que la langue de ce peuple dont le territoire chevauche la France et l'Espagne, était unique en son genre: c'est la seule du continent qui ne soit pas d'origine indo-européenne. Voilà qu'une enquête d'anthropologie moléculaire démontre qu'ils possèdent une séquence génétique qui ne se retrouve que dans une minorité de populations voisines. Ce que cela signifie, c'est que non seulement leurs origines sont distinctes de celles de leurs voisins, mais qu'ils ont également mieux résisté que ceux-ci aux brassages génétiques qui sont le lot de l'Europe depuis des milliers d'années.