• Monument 1

    Aspect actuel dans le Parc Robitaille du monument  offert par Granicor en 1993. Le bloc rose en forme de trapèze provient de la région du Lac Saint-Jean

  • Monument 2

    Sur la face arrière du bloc rose est gravé un hommage  aux épouses de nos premiers ancêtres ainsi qu'à celles de leurs descendants

  • Monument 3

    Le gris pâle, en forme de trapèze, origine des Cantons de l'Est. Il porte les armoiries et une inscription des réalisateurs du monument

  • Monument 4

    Le bloc noir, constituant un cube déformé, vient aussi de la région du Lac Saint-Jean. Il représente la pierre des champs stylisée présente dans le ruisseau Saint-Michel

  • Monument 5

    La base en granit verdâtre représente l'assise de la famille et vient de Rivière-à-Pierre dans le comté de Portneuf

Le Parc Robitaille

Comment y accéder :

Dans la région de Québec, à partir de l'autoroute 40, emprunter la sortie Le Gendre.

Sur Le Gendre, direction nord, tourner à droite sur Auclair, puis à gauche sur de la Peltrie : vous y découvrirez le Parc Robitaille à votre gauche.

Pour qu'un parc porte le nom de Robitaille et que ce parc soit situé sur la terre ancestrale, il a fallu que des gens s'en occupent. Le principal responsable de cette réalisation fut nul autre que notre premier président, René de Québec.

Voici donc la petite histoire de ce Parc, relatée par René:

 

« Il y a longtemps, mon père m'avait montré cette vieille maison, sise au bout d'un petit chemin depuis la route Sainte-Famille, en me disant que c'était la maison de nos ancêtres Robitaille. Lorsqu'on forma l'Association, je cherchai à retrouver cette vieille maison au bout du chemin. Je la retrouvai au milieu d'un développement résidentiel nouveau. Je me rendis au bureau du promoteur où j'aperçus sur un mur, le plan d'aménagement du projet. Il y avait vers le centre, un espace colorié en vert. J'appris que c'était le site d'un parc projeté, car la ville de Sainte-Foy exigeait du promoteur que 10 % du terrain en développement soit cédé à la ville pour y aménager un parc local. Ceci confirmait aussi ce qu'Ovila Robitaille nous avait dit auparavant : qu 'il y avait un projet de parc dans les environs. Et je me suis dit:

Ce parc devrait très bien s'appeler le Parc Robitaille puisqu'il se trouve sur la terre ancestrale des Robitaille.

J'entrepris une démarche auprès de monsieur Serge Forest, directeur du service de l'Urbanisme, puis avec le conseiller Guy Fillion qui me conseilla tout simplement de faire une demande écrite à la Ville.

La demande fut faite, et finalement, le 7 août 1989, la ville de Sainte-Foy accepta par sa résolution numéro 39727, proposée par monsieur Guy Fillion, appuyée par monsieur Gaston Paradis, et acceptée à l'unanimité, le texte suivant:

Que le parc situé dans l'aire 3 de Gaudarville soit nommé Parc Robitaille.

... c'est donc sur ce terrain que nous avons inauguré notre monument, le 21  août 1993. »

René plante un arbre au Parc Robitaille
Plantation d'un érable à sucre symbolique en 1995 entre le monument et un très gros pommier
Vue du Parc
Vue générale du Parc lors d'un rassemblement. À remarquer l'importante végétation à l'arrière-plan