Florent Robitaille

5e président de l'Association, 2003-2005

NDLR : Cet hommage a été présenté à Florent lors de son intronisation en tant que commandeur de l’Association lors du rassemblement des Robitaille tenu à Sherbrooke les 9 et 10 juin 2007.  
Préambule

Il est de coutume dans notre Association de rendre hommage à ceux qui ont dirigé en tant que président du Conseil d’administration les destinées de notre organisme.  Le titre honorifique de Commandeur leur est conféré pour souligner leur dévouement et leur travail à la sauvegarde du patrimoine de ceux qui portent le patronyme Robitaille, les variations du patronyme et leurs amis.  À date il y a quatre commandeurs, René de Québec, Gaston, Claire et René de Saint-Lambert-de-Lauzon.  Florent est donc le cinquième président à faire partie de ce groupe de « sages » qui ont comme mandat de conserver les traditions et d’apporter leur soutien  aux futurs conseils d’administration.

Florent et l’Association

Membre depuis quasiment les débuts de l’Association, il a participé au premier grand rassemblement au Vieux-Port de Québec le 22 octobre 1989. En 1996, il accepte de faire partie du Conseil d’administration et il s’y implique depuis dix ans, deux comme directeur, trois comme secrétaire, deux comme vice-président et trois comme président. Et depuis qu’il a pris sa retraite de l’Association, il s’occupe de divers dossiers.  Il a donc été et est encore un pilier de l’organisation. 

Florent et sa jeunesse

Florent est né le 11 septembre 1951 à Bromptonville près de Sherbrooke.  Deuxième d’une famille de neuf enfants, dont les parents sont Gemma Daigle et William Robitaille.  La famille habite tout d’abord la ferme familiale du 4ième Rang de Stoke. William avait pris la relève quelques années avant son mariage à la mort de Jean-Baptiste, son père.  Par la suite, elle déménage à Windsor, Saint-Claude et finalement à Compton, petit village près des lignes américaines.

Mais Florent a quitté tôt le nid familial pour s’instruire.  À la veille de ses 13 ans, il entreprend des études classiques chez les Franciscains au Séminaire Saint-Antoine de Trois-Rivières, aujourd’hui le campus de l’Université du Québec, à Trois-Rivières.  À 17 ans, il fait ses débuts sur le marché du travail dans des commerces industriels et il travaille à Granby, Drummondville, Sherbrooke et Ottawa.  

À l’âge de 24 ans, il retourne aux études et obtient un baccalauréat en administration des affaires du Centre des études universitaires de Hull.  

En 1978, il entre au service de l’État québécois, tout d’abord à Montréal, puis à Québec depuis 1982.

Florent et sa famille immédiate

C’est en 1972 que Florent convole en justes noces avec Louise-Hélène Julien de Shawinigan-Sud.  Aujourd’hui le couple a deux enfants, Julien et Geneviève, et un petit-fils Mattéo Henry (un second petit-fils, William, est né le 20 juillet dernier).

Florent et la grande famille 

La famille de Gemma et William comprend neuf enfants. Florent ayant parti très jeune de la maison, il a probablement souffert d’un manque de contacts familiaux au début de son adolescence et a développé un attachement à la famille très fort par la suite au cours des années.  Il se fait un devoir de transmettre aux Robitailleries tous les événements qui arrivent dans la famille.   Ses frères et sœurs sont par ordre chronologique :

  1. L’aîné Jean Noël
  2. Florent est deuxième.
  3. Monique
  4. Daniel, qui vit maintenant au Yukon 
  5. Benoît 
  6. Johanne
  7. Dominique
  8. Guylaine
  9. Martin
Florent et son arbre généalogique
  1. Pierre Robitaille – Marie Maufait,  Québec, 1675-05-05
  2. André Robitaille – (1) Marguerite Hamel, L’Ancienne-Lorette, 1706-01-19
  3. Pierre Robitaille – Geneviève Jourdain, L’Ancienne-Lorette, 1732-01-15
  4. Jacques Robitaille – Marie Josephte Thomelette, N.D. Québec, 1767-10-20
  5. Jean-Baptiste Robitaille - Louise Lussier, St-Hyacinthe, 1800-11-24
  6. Charles Robitaille – Zoé Tétreault, St-Pie de Bagot, 1835-03-02
  7. Honoré Robitaille – Émilie Gervais, Roxton Pond, 1873-10-14
  8. Jean-Baptiste Robitaille – (2) Odélie Fredette, Bromptonville, 1915-06
  9. William Robitaille – Gemma Daigle, Stoke, 1947-08-30
  10. Florent Robitaille – Louise-Hélène Julien, Shawinigan-Sud, 1972-12-23
Florent et son horoscope

J’ai travaillé souvent avec Florent et avons collaboré à l’organisation de nombreux événements.  J’ai toujours apprécié son esprit positif et son engagement au sein de l’Association.  Évidemment je pourrais continuer à envoyer des fleurs, mais voulant être très objectif, j’ai consulté différents horoscopes comme le Zodiaque, l’Amérindien, l’Arabe, l’Égyptien et le Celtique.  Mais c’est dans l’horoscope Chinois que j’ai trouvé des faits intéressants, car c’est le fruit de millénaires d’observations.  Aussi, vous qui connaissez bien Florent, vous allez me dire si ce que l’on affirme est véridique.

L’horoscope chinois est divisé en douze années, chacune représentée par un animal, comme le rat, le tigre, le serpent, le chien, le coq, etc.   Florent, étant né le 11 septembre 1951, tombe sous le signe du Chat. Voici ce que l’on dit pour les personnes natives de ce signe.

Le chat retombe toujours sur ses pattes. 

Comme il est prudent et même un peu timoré, il n’entreprend rien avant d’y avoir longuement réfléchi, d’avoir longtemps pesé le pour et le contre.  Pour cette prudence, les gens l’admirent et lui font confiance. 

Financièrement, il sera toujours heureux.  Il est adroit en affaires et celui qui signe un contrat avec un chat ne peut songer à s’en dédire.  

C’est un bon spéculateur et il a le don de repérer les bonnes occasions.  Ce chat tranquille est un homme d’affaires redoutable.  

Le chat aura une existence calme au cours des trois phases de sa vie, à une seule condition : Qu’il ne rencontre jamais de situation exceptionnelle, d’événement dramatique, d’obstacle insurmontable.  Guerres, révolutions, catastrophes, ne sont pas son affaire, il n’est pas taillé pour l’adversité.  

Le chat est doué, ambitieux sans exagération, de compagnie agréable, discret, réservé, raffiné, et qui en plus est vertueux. Nul n’en ignore, car le chat parle bien et sait se mettre en valeur.

Mais ce déluge de qualités ne va pas sans un défaut : il peut être superficiel.  Il peut être aussi cancanier… mais il l’est avec subtilité, tact et prudence, ce qui l’amène à ne pas s’expliquer volontiers quand il a quelque chose de désagréable à dire de quelqu’un.  

Le chat ne s’énerve pas facilement.  C’est un calme, un placide, un pacifique.  

Le chat est conservateur, traditionnel.  Il déteste tout ce qui vient troubler sa quiétude, tout ce qui lui apporte des problèmes.  Il a le plus grand besoin de confort et de sécurité.  

Il mérite donc que l’on lui chante la chanson de Gilles Vigneault «C’est à ton tour, mon cher Florent, de …».

Conclusion

Il faut remercier Florent pour son travail, son dévouement et son attachement à l’Association.  Florent a été pour nous un exemple d’efficacité et restera un modèle à suivre pour tous les membres de l’Association des familles Robitaille.

Merci à Florent pour tous les services rendus à l’Association.