Deux Robitaille sur le même plateau à Radio-Canada

André Robitaille

André Robitaille

Le 3 février 2014 lors du talk-show Entrée principale d'ICI Radio-Canada Télé et animé par le dynamique André Robitaille, il y avait un invité spécial du nom d'Antoine Robitaille. Ce dernier a livré un entretien intéressant sur le bon côté de politiciens. Antoine qui est courriériste parlementaire pour le Devoir à l'Assemblée nationale du Québec avait eu l'idée de parler de politiciens qu'il avait remarqués pour leur compétence et leur éthique lors des commissions parlementaires et autres rencontres. Il voulait montrer qu'il existait des personnes de grande valeur dans le domaine politique souvent perçu de façon péjorative. Il a nommé un député de chacun des trois principaux partis qui discutaient de sujets de façon non partisane pour trouver les meilleures solutions.

D'abord il a parlé de Michelyne St-Laurent, députée caquiste de Montmorency, une avocate qui a défendu des gens pendant cinq ans au Rwanda et qui participe maintenant à la Commission des procédures civiles.

Son expertise dans le droit civil va aider à simplifier et raccourcir les procédures pour éviter les cas comme celles dont Claude Robinson a fait face.

Puis il a enchaîné avec Denis Trottier, député péquiste de Roberval, un des plus farouches défenseurs de la forêt. Ce dernier prêche également l'achat local en portant régulièrement des souliers fabriqués dans un village de sa région.

Antoine Robitaille
Antoine Robitaille

Enfin il a terminé avec Geoffrey Kelley, député libéral de Jacques-Cartier à Montréal. C'est d'après Antoine le plus grand lecteur de l'Assemblée. Il a toujours un livre sous le bras ou sur le coin de son bureau. C'est une personne d'une très grande culture. À sa dernière rencontre avec lui, Antoine a discuté du livre qui portait alors sur le président américain Jefferson. On parlait déjà de charte des valeurs et de laïcité dans ce temps-là.

Il faut mentionner qu'après les élections du 7 avril dernier, la situation politique est changée. Denis Trottier a été battu dans Roberval par le nouveau premier ministre Philippe Couillard. Michelyne St-Laurent n'a pas résisté à la vague libérale dans la région de Québec. Il n'y a que Geoffrey Kelley qui a été réélu. Lors d'une élection, la politique revêt parfois un caractère inattendu et intraitable.